IRM EN POSITION DE TRAITEMENT

  • L’IRM est devenue l’imagerie de référence dans l’exploration de plusieurs pathologies, notamment de l’encéphale, du rachis médullaire et du pelvis.
  • Des IRM en position de traitement, avec les moyens de contention, qui sont « IRM-compatibles », et les mêmes directives exigées au patient lors du scanner dosimétrique sont réalisées, pour les irradiations des tumeurs cérébrales, des tumeurs rectales, des tumeurs prostatiques et des tumeurs gynécologiques.
  • Grace à la technique de fusion d’images (Scanner/IRM/Pet scan), un contourage précis des volumes cibles et des organes à risque est réalisable.